La croissance économique devrait atteindre 3,4 % en 2012 (DEPF)

Rabat – La direction des études et des prévisions financières (DEPF), relevant du ministère de l’économie et des finances, prévoit un réajustement de la croissance économique à 3,4 % en 2012, tiré essentiellement par les activités non agricoles.

La valeur ajoutée agricole connaîtrait un recul limité à 6%, malgré le repli de la production céréalière de 43% au cours de la campagne agricole 2011/12 (la récolte céréalière devrait atteindre seulement 48 millions de quintaux), et ce en raison de la performance attendue au niveau des activités de l’élevage, de l’arboriculture fruitière et des cultures, a indiqué la DEPF dans une note de conjoncture pour le mois de mai, publié jeudi.

Pour leur part, les débarquements de la pêche côtière et artisanale ont marqué une progression de 22% à fin avril, selon les dernières données publiées par l’Office National des Pêches (ONP). Cette situation trouve son origine quasi exclusivement dans la hausse de 31,8% des débarquements de la sardine.

La valeur des exportations des produits de la mer, quant à elle, s’est établie à 4,65 milliards de dirhams (MMDH) à fin avril, en hausse de 11,8% en glissement annuel, en lien avec la bonne tenue des exportations des crustacés, mollusques et coquillages, des conserves de poisson et des poissons frais.

Concernant l’activité à l’export de l’Office chérifien des phosphates (OCP), elle a généré près de 10,9 MMDH de recettes à fin mars dernier contre 10,2 MMDH un an auparavant, soit une hausse de près de 720 millions de dirhams.

Pour ce qui est des ventes d’électricité, elles se sont raffermies de 12% durant le 1er trimestre de l’année en cours en glissement annuel. Cette amélioration est due à la hausse de 12,4% de la consommation de l’énergie de haute tension et de 10,3% de celle relative à la basse tension, précise la note.

S’agissant du financement des opérations immobilières, l’encours des crédits immobiliers s’est situé à près de 209,4 MMDH à fin mars, soit une hausse de 8% en glissement annuel.

Cependant, le nombre d’arrivées touristiques s’est établi à 1,7 million de touristes à fin mars, en baisse de 5% en glissement annuel, après une hausse de 6 pc un an auparavant. Ce recul est tiré principalement par le repli des arrivées des touristes étrangers de 8%.

Ainsi, les recettes de voyages ont totalisé près de 12,1 MMDH durant le 1er trimestre 2012, en légère baisse de 0,7% en glissement annuel.

.

Posted on May 27, 2012, in Business, Morocco News and tagged , , . Bookmark the permalink. Leave a comment.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: