Amnesty International appelle au jugement des dirigeants du polisario pour leur violation des droits humains (rapport)

Rabat – Amnesty International – section Maroc a appelé, mardi à Rabat, au jugement des dirigeants du polisario pour la violation des droits humains à Tindouf, que ce soit en Algérie ou devant la justice internationale.

Lors de la présentation du rapport annuel d’Amnesty, le directeur général de la section Maroc, Mohamed Sektaoui, a indiqué que la situation des droits humains dans les camps de Tindouf “n’est pas rassurante”, surtout que c’est une zone “fermée” qui rend “difficile” la mission de l’organisation et son travail sur le terrain.

Dans son rapport 2012, Amnesty souligne que le polisario “n’a pris aucune mesure pour mettre fin à l’impunité dont bénéficient ceux qui étaient accusés d’avoir commis des atteintes aux droits humains durant les années 1970 et 1980” dans les camps de Tindouf, sur le sol algérien.

.

Posted on June 5, 2012, in Human Rights, Morocco News, Sahara, Sahel and tagged , , . Bookmark the permalink. Leave a comment.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: